Didier Lockwood, Out Of The Blue, JMS, 1985

Une fois qu'on a trempé les oreilles dans ce que Didier Lockwood faisait pour JMS (voire l'album Trio dont nous causions il y a quelques jours) il est difficile de s'arrêter alors je vous proposede mettre Out Of The Blue sur la platine. L'album sort en 1985 avec Billy Hart à la batterie, Gordon Beck au piano et Cecil McBee à la basse.



Il y a un côté (personnel oblige) beaucoup plus américain dans la façon de jouer, c'est plus saccadé, plus be-bop, Gordon Beck cause pas mal au piano sur Legs le morceau d'ouverture, le ton est tout de suite donné, un peu comme si Monk avait mis les doigts dans la prise. Mais dès Cello Britten le violon s'emballe et on retrouve la touche de monsieur Lockwood qui s'envole complètement dans sa composition Martinique. Le morceaux Out Of The Blue est un condensé (moins de 4 minutes) de Lockwood  énervé. Notons au passage que le standard de Thelonious Monk Round about midnight est assez réussie. L'album se clôt sur un B Train Blues assez classique si ce n'est la présence du violon. Moins surprenant et plus jazz que Trio, l'album Out Of The Blue est entièrement en écoute sur Deezer.

Voici une version de Martinique en Concert à l'Ile de la Réunion en 1990. Une vidéo réalisée par Ivan Landrieu avec Jean-Marie Ecay à la Guitare ; Laurent Vernerey à la Basse ; Loïc Pontieux à la Batterie ; François Battisto aux Percussions et Didider Lockwood au violon.


Commentaires