Catherine, Escoudé & Lockwood, Trio, JMS, 1983

Il m'arrive de temps en temps d'être pris d'une frénésie de jazz français des années 80. Dans ces cas là j'ai quelques vinyles à mettre sur la platine... Pour commencer, posons les oreilles sur un disque enregistré  en 1983 au Studio Ramses de Paris pour le label JMS, il s'appelle TRIO et c'est avec Philip Catherine (guitares), Christian Esoudé (guitares) et Didier Lockwood (violon).


Une certaine nostalgie se dégage des compositions : il y a un son... celui de cette époque, celui de JMS, clair, un peu brillant par moment. Ce son est couplé à une liberté de composition descendu de chez chez Weather report ou Return To Forever... Il traîne aussi une espèce de naïveté musicale sur des titres comme Like an Angel. J'aime ce côté naïf quand il est parfaitement assumé et puis je ne suis pas sûr que ce soit le mot, douceur conviendrait mieux. C'est un jazz où les compositions prennent le temps de se dérouler même s'y on est dans des formats assez courts (toujours en dessous des 6 minutes),  une continuité du jazz qui (re)lorgne vers la musique européenne : quelque chose des pays de l'Est plane sur Paint Pot. On s'en doute en jetant un coup d'œil à la pochette il y a aussi un certain sens de l'humour et j'ai un gros faible pour Eye's don't Smile et le côté "chanson française" sans parole de Coté Jardin...

Catherine, Escoudé, Lockwood, Ballade pour Alison en concert


Commentaires