Les nuits de la pleine lune, Eric Rohmer


"Qui a deux femmes perd son âme,
qui a deux maisons perd la raison"
Dicton champenois

Je ne visionne pas les dictons et proverbes dans l'ordre, Les nuits de la pleine lune est le 4ème et c'est le deuxième dont on cause sur Duclock. Comme pour Pauline à la plage, le film est une plongée dans le monde des sentiments et se boucle sur une morale, mais une morale qui n'est pas assénée par un personnage en particulier. Cette morale peut être en partie "bouclée" par le dicton que le film illustre. Le désir et les sentiments, la vie de couple et l'installation "dans la vie" sont au centre des nuits de la pleine lune et le sujet est traité avec une certaine dose d'humour. Chacun expose son point de vue dans sa façon de se comporter et dans son discours. Mais attention le discours peut être en désaccord avec le corps, la pensée ou l'action... on peut se mentir à soi même, n'est-ce pas ?..

La mise en scène de Rohmer est vraiment très proche du théâtre, dans l'écriture des dialogues, dans la diction des acteurs et dans la réalisation. Les effets de caméra sont peu nombreux et discrets, quoi que je me souviens bien d'un travelling (sans être vraiment sûr du terme technique) sur Pascale Ogier. Le film (découpé en mois) est particulièrement fluide : tout glisse d'une scène à l'autre. On notera la présence de deux scènes où des gens qui dansent sont filmés (on avait déjà cela dans Pauline à la plage), ces deux scènes, particulièrement réussies, mettent en avant le jeu de l'attirance physique. Un léger érotisme plane sur le film... un genre de cerise sur le gâteau.

Fabrice Luchini & Pascale Ogier


Rohmer rend très bien l'ambiance des années 80, dans les décors, l'habillement, les scènes d'intérieur et d'extérieur (1). La musique du film est écrite par Eli Medeiros & Jacno... Je me demande s'il n'y a pas une étude à faire sur les couleurs dans le film (on croise des tableaux de Mondiran)...






___________________

(1)Rohmer ne doit pas avoir recours au studio pour filmer, il se sert de lieux "existants".

Commentaires

  1. Et hop un autre Rohmer par là : http://duclock.blogspot.com/2011/02/lage-de-regarder-rohmer.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire