Du zombie, oui, mais du franco-belge



Les zombies, ce n'est a priori pas ma tasse de thé, ni mon bol de sang. Alors dans une salle de cinéma à 10h du matin le défi est d'autant plus grand.

Trop gore ?
La meute, premier film du français Franck Richard, semble attendu par pas mal d'amateurs du genre. Casting haut de gamme : Yolande Moreau, Emilie Dequenne, Benjamin Biolay et Philippe Nahon. Le réalisateur avoue un gros faible pour les films de la Hammer, Jacques Tourneur, Franju et Carpenter. La Meute débarque sur les écrans estampillée "interdit aux moins de 16 ans". Après visionnage, on se demande bien ce qui a choqué dans ce film français et ne pose aucun problème quand il s'agit d'un film américain... Un gros premier tiers se déroule sans une goutte de sang, jouant sur l'angoisse plus que sur l'horreur.

Far West
La grande bande de route, les motards, la voiture conduite par une Emilie Dequenne gothique, tout évoque dès le départ l'Amérique. Impression confirmée par le décor principal, ce bar lugubre perdu dans la campagne du Nord, à l'enseigne saloon. Philippe Nahon, lui, traite sa mobylette comme un cheval. Les terrils qui entourent le domaine ont un petit air de far-west. L'atmosphère du film est d'ailleurs l'élément le plus réussi : prises de vues, lumières et décors, monstres entre zombies et vampires, comme tout droit sortis du Labyrinthe de Pan... servent au mieux l'histoire. Sans oublier, et c'est une évidence à chaque fois qu'on la voit l'écran, la prestation de Yolande Moreau, tenancière de bar placide et timbrée.

Faiblesses
Le film pêche par son scénario bancal, de nombreux éléments improbables et des transitions un peu grossières (Nahon qui pisse comme par hasard au pied de la voiture à peine camouflée de cette jeune fille disparue... le téléphone portable dans la cellule...). Emilie Dequenne a du mal à s'installer dans le rôle, les dialogues sonnent faux entre elle et Biolay qui, s'il a une gueule, joue d'une manière bien plate. Quant aux méchants motards, ils sont d'un caricatural qui bascule dans la comédie. Il ne manquait pas grand chose pour réussir ce film qui recèle de belles scènes, à l'image de cette fuite à travers champs sous la lune, et une fin que le réalisateur laisse ouverte, permettant au spectateur de faire son choix.

La Meute de Franck Richard avec Yolande Moreau, Benjamin Biolay, Emilie Duquenne et Philippe Nahon. Sortie en salle le 29 septembre 2010.

Commentaires

  1. La Horde, La meute, et la prochaine fois? Le clan, le troupeau... :-D

    RépondreSupprimer
  2. Le troupeau de Zombie... ce peut-être pas mal ça ! Pas encore vu "La Meute" ; c'était trop tôt le matin pour un film de Zombie et pourtant j'affectionne ça ! J'ai "The Zombie Diaries" dans ma Pila à Voir.

    Si tu as des tuyaux à nous refiler sur les zombie, doc, je suis preneur.

    RépondreSupprimer
  3. mes seuls tuyaux sur les zombies concernent les morts-vivants italiens bien cheapos avec un bifteck moisi sur la face en guise de déguisement :-D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire