Philip Guston & Morton Feldman

"C'est Boulez, plus que tout autre compositeur aujourd'hui, qui a donné à la notion de système un nouveau prestige - Boulez qui a écrit un jour dans un essai que ce qui l'intéressait, ce n'était pas la manière dont une pièce sonnait, mais seulement comment elle était faite. Aucun peintre ne parlerait de cette manière. Philip Guston m'a dit un jour que lorsqu'il voit comment un tableau est fait, l'ennui le gagne. Le souci de faire quelque chose, à grand renfort de systèmes et règles de construction, semble être une caractéristique de la musique d'aujourd'hui. C'est devenu, dans de nombreux cas, le sujet actuel de la composition musicale."

Morton Feldman dans Prédéterminé / indéterminé (1966) traduction de Jean Yves Bosseur. Texte publié pour la première fois dans Composer n°19, Londres, printemps 1966. Repris dans Écrits & Paroles, Morton Feldman, les presses du réel, 2008.

Morton Feldman, For Guston

Commentaires