Mr Oizo, Pourriture Ep, Ed Banger, 2009


J'en ai déjà causé je ne sais plus trop où, sûrement au sujet des 20 ans de Warp, j'ai pas mal de retard dans l'écoute de ce qui s'est fait en musique électro depuis disons Aphex Twin. J'avais entendu beaucoup de bien de Mr Oizo lors de la sortie de son album Analog Worms Attack... c'était il y a dix ans déjà. Jean Christophe m'avait mis la chose entre les oreilles lors d'une soirée, mais comme il y avait eu du bon vin... Plus tard, dix ans plus tard donc, quelques animateurs du forum Poin Poin ont posté, à répétition, le pochon de Lambs Anger qui n'est pas sans rappeler un certain film de Buñuel. J'ai donc décidé de rentrer dans Mr Oizo avec un Ep de quatre titres nommé Pourriture. Les morceaux sont puissants et hachés, plein de cassures et de petites idées qui les rendent attrayants, pas forcément assimilables à la première écoute. Une étrange atmosphère s'installe, un peu flippante (Lars Von Sen), va savoir pourquoi ceci me fait encore penser aux BO des films de John Carpenter (celles concoctées par Carpenter himself) en moins tape à l'oeil et un peu plus barré. Tout cela va-t-il devenir anecdotique au fil du temps ?

Mr. Oizo, Lars Von Sen (X-Mas Version)

Commentaires