Le Limier (The Sleuth, 1972) de Joseph Mankiewicz


Le Limier (The Sleuth, 1972) est un presque un huis clos où Laurence Olivier (Andrew Wyke) et Michael Caine (Milo Tindle) font merveille. Rien que leur jeu - entre théâtre et cinéma - mérite plusieurs visionnages. On pourra ensuite se pencher sur l'étude sociale : le comportement de "l'aristocrate" et du "bourgeois", le rôle de l'écrivain et le roman policier ; puis la façon de filmer : les décors, les automates et tous les détails... Bien sûr il y a aussi les rebondissements du film, plutôt étourdissants (1). Mankiewicz est à des kilomètres d'un des pièges du cinéma actuel qui se concentre beaucoup trop sur l'image et son effet et qui laisse de côté la parole.

Certains films sont de la nourriture pour des siècles ; je veux dire que c'est le genre de film que l'on peut envisager sous de nombreux angles, qui peut tout aussi bien être un point de départ pour d'autres pistes (Tanguy Viel en tirera Cinéma) et une source d'exemples pour une étude ; je veux dire c'est un film qui fonctionne malgré le temps qui passe, comme les pièces de Shakespeare.


______________
(1) Le scénario est une pièce de théâtre d'Anthony Shaffer.

Commentaires

  1. Merci de la part de la Comtesse.Quel grand monsieur ce Mankiewicz.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben c'est Je Notule (Caroline) qui m'a emmené le voir au cinématographe à Nantes. J'ai pris une claque - de ses bonnes claques qui font circuler le sang - et j'irais le revoir fissa dès qu'il sera reprojeté.

    RépondreSupprimer
  3. Dire qu'on a raté "La comtesse aux pieds nus"...

    RépondreSupprimer
  4. C'est le titre... ça m'a fait peur.

    RépondreSupprimer
  5. ça dépend, si elle les a lavés avant...
    ben moi quand je pense que j'ai un pote projectionniste au cinématographe et qu'il m'en a même pas parlé...

    RépondreSupprimer
  6. L'ai acheté en DVD, et ça fait un moment que j'ai envie de le voir celui-là. Va falloir le faire rapidement !

    RépondreSupprimer
  7. Y'a pas eu un remake d'ailleurs ?

    RépondreSupprimer
  8. Oui, un remake de Kenneth Brannagh avec Michael Caine et Jude Law, que je n'ai pas vu.
    Quant à celui de Mankiewicz, il est idéal à regarder au coin du feu avec un bon verre de vin...
    Info pour monsieur Warsen : ce mois-ci c'est la rétrospective Buñuel !

    RépondreSupprimer
  9. Terminer sa carrière sur ce chef d'oeuvre, JL Mankiewicz a tiré une belle révérence. Pourquoi as-t-on fait un remake très récemment. Cela ne pouvait être que raté. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
  10. Pas encor vu le remake... il semble que ça change pas mal au point de vue des décors.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire