Merger, Exiles In A Babylon, Ultra / Sun Star, 1977 puis CBS, 1979 et enfin réédition Makasound, 2009


Makasound qui nous avait déjà régalé avec la remise à jour des Black Roots continue son travail de réédition pour le plaisir des oreilles et le retour du soleil.

Dès le premier morceau de la galette : Understanding et ses envolées de guitare accoustique on est dans le bain, et c'est une bonne vieille eau, production anglo-jamaïcaine de 1977*. Sur African Lady, le deuxième titre, c'est au tour de la flûte de planer. Plus loin, on se retrouve à la course - une sacrée course de fond - tout au long de Massa Gana, son solo de guitare saturée et ses claviers étranges. Des claviers dont on se demande d'où ils viennent ? Comme sur Life Song, mélange particulièrement bien réussi de rythmique roots et de "piou piou whou tip tip tip" que Raymond Scott n'aurait pas renié. Les arrangements sont très bien travaillés et pas lassants - rythmes qui avancent et grosse basse rassurante - et ne sonnent pas proprets comme beaucoup de sorties reggae actuelles. Les thèmes tournent autour de Jah, des gamins du ghetto... de la rebellion face au système. Faut dire qu'en 1977 Thatcher et sa clique libérale sont en train de démanteler le système social anglais et que la musique de l'époque, du punk au reggae en passant par la new wave contre attaque sérieusement. Voilà une bouffée d'oxygène de trente ans d'âge qui, si elle a pris des rides, n'en est que plus belle et toujours d'actualité.

* la production est de 1980 pour les 2 titres bonus : Freedom Fighter et Rebel qui contient un riff/solo d'harmonica goûtu et trop rare.

Merger, Exiles Ina Babylone enregistré en 1977 pour la BBC




Commentaires