Blue Sky Black Death, Late Night Cinema, babygrande, 2008

Le duo de San Francisco formé de Kingstone & Young God pose son quatrième album dans la sphère hip hop, loin, très loin des gros beats tape à l'oeil. Les Blue Sky Black Death envoûtent doucement avec leurs rythmiques faussement simples agrémentées par les voix en apesanteur de Yes Alexander, Ashley Wise et C. T. Thompson. Les boucles lumineuses, un chouïa trop claires pour mes vieilles oreilles de punk des bois, proposent un feu d'artifice pour grand écran blanc sur lequel la trompette de Mark Christensen, le violon de Nancey Kuo et les claviers de Valerie Coon viennent dessiner quelques arabesques bien senties. A ranger pas très loin des Soulsavers sans aller jusque là, parce qu'on s'ennuie quand même un peu dans le cinéma trop propre du duo californien.


Blue Sky Black Death, A Private Death tiré de l'album Late night cinema (babygrande, 2008)


Commentaires

  1. belle découverte, merci DucLock !

    Pour le classement pas loin des Soulsavers je suis d'accord avec toi mais ils ont l'avantage d'avoir un gazier qui a une voix pas piquée des hannetons : Mark Lanegan ! PAs facile de supoorter la comparaison.

    MacO

    RépondreSupprimer
  2. Et sur le premier album c'est le chanteur de Spain, Josh Haden, (je veux dire sur le premier album des Soulsavers) qui pousse de la voix. Il s'en sort très bien. Tout ça me fait penser qu'il va falloir causer des Gutter Twins un de ces quatres...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire